La actuación “Todos sangramos rojo” habla sobre inmigración y derechos humanos.

Le titre de la Biennale de Venise cette année est « May you live interesting times», ce qui implique un grand privilège. Le monde vient par l’eau à Venise pour vivre quelque chose de beau, d’unique et d’intéressant, en particulier pendant la Biennale.
Tandis que d’autres traversent la mer … dans l’espoir de vivre …
Il est important de rappeler qu’il existe des personnes qui n’ont pas le privilège de tout simplement vivre.
La performance s’est déroulée autour de la zone de la biennale, mais également en dehors de son parcours.
Les performances documentées en photographies et vidéos duraient entre 10 et 30 minutes sans que ma présence soit toujours reconnue. Mon corps a presque été piétiné plusieurs fois.
Une seule personne a demandé si j’allais bien.
Comment devrait-on réagir à cela ?
Quelle est notre conscience collective et individuelle ? Quelle est notre responsabilité envers les autres?
Que fait notre société à ce sujet ?
Que pourrions-nous y changer?
Une personne seule peut-elle y contribuer ?

Menu